Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

De Biarritz à Irouléguy

Saint-Jean de Luz

vin nouvelle générationDomaine Egia Tegia

q1Emmanuel Poirmeur est hors norme, inclassable et plein de classe. Surprenant parcours pour cet homme jeune élitiste, oenologue, scientifique qui, après avoir été chez les plus grands, reconnu de ses pairs, fait ses classes chez Moët et Chandon et en Argentine, décide de se jeter à l’eau et de mêler l’avenir du vin à la mer. L’exemple des anciens peut être ? Les amphores romaines ayant sombré dans la mer se conservaient bien. La réflexion est plus profonde pour Emmanuel qui a évalué tous les paramètres de l’immersion des cuves au large du port de Socoa avec le flux et le reflux de la mer. Avec l’adhésion des pêcheurs et la frilosité des autres, il mène son projet à bien. Son vignoble, planté en chardonnay essentiellement, sur les hauteurs de la commune d’Urrugne domine la côte et s’épanouit aux embruns de la mer. On retrouve des traces d’anciens vignobles sur la Côte basque. Emmanuel en plante de nouveaux. Pour son chai, il a investi au port de Socoa l’ancienne poudrière du XVII°. Pour le temps de la vinification, ses cuves en béton sont plongées au large dans la baie à 12 mètres de profondeur. Que de l’exceptionnel, de l’inédit pour réaliser un vin blanc plein de jeunesse et de promesse qui va faire référence. Les premières vignes plantées en 2009 ont produit en 2011 sa cuvée Egia Tegia, Atelier des Vérités: un millésime exemplaire qui donne un vin ciselé à la bulle légère, plein d’arômes et d’agrumes. Visite sur RV.

Saint-Jean Pied-de-Port

domainesDomaine Brana

q2Le seigneur de l’Irouléguy s’appelle Brana, Brana de père en fils. Viticulteurs, distillateurs, Jean- Etienne, puis Etienne et enfin Jean qui tient les rênes du domaine. Le domaine d’Etienne était celui des eaux de vie. Il monte une distillerie et plante un verger avec des poires William. Son eau de vie de poire reste incomparable. Son fils Jean se lance dans la production de l’Irouleguy en agriculture raisonnée. Il plante des vignobles en cépage traditionnel tannât tout en faisant une recherche sur les anciens cépages ayant existé depuis l’origine de la vigne, qu’il remet à l’honneur. La cuvée Bizi Beorie, Nouvelle Vie, issue des cépages disparus de la famille camarou en est le parfait exemple. Ce vin rouge se révèle épicé et poivré, soyeux en bouche tout en restant féminin et élégant. A Ispoure, adossé aux flancs de l’Arradoy face au col de Roncevaux, le chai, une tour navarraise, abrite des installations ultra-modernes et une salle de dégustation. Visite du vignoble et du chai accompagné d'un diaporama, dégustation et vente tous les jours en juillet et août et sur RV.
Tel.: 05 59 37 00 44

Ispoure

domainesDomaine Mourguy

Dans leur belle et solide maison navarraise, la famille Mourgy a la culture de la vigne au cœur et produit des vins de caractère. Neuf hectares de vignoble situé sur les pentes de l’Arradou ont été transmis de père en fils et fille. Des vins rouges et rosés réalisés avec du cépage tannât en référence qui est assemblé avec du cabernet franc, du cabernet sauvignon pour mettre en valeur les arômes et les saveurs du fruit. Au domaine, l’âne des Pyrénées accompagne le vignoble d’Irouléguy et l’on propose en été d’aller à la découverte du vignoble à dos d’âne. Une promenade qui est suivie d’une dégustation des vins de la propriété. Une belle idée qui va faire son chemin. Ouvert toute l’année et sur RV.
Tel.: 05 59 37 06 23

Irouléguy

domainesDomaine Arretxea

q3Arretxea en basque désigne la maison de pierre. Celle du domaine qui date de 1624 est remarquable. Le domaine est réputé pour le suivi et la qualité constants de son Irouléguy. Thérèse et Michel Riouspeyrous voulaient être paysans vignerons. Un rêve qu’ils ont réalisé au-delà de toutes espérances. Ils plantent 8 hectares de vignes qui se cramponnent à la montagne et 1993 marque le premier millésime produit. Cinq ans plus tard, ils sont en certification Bio et le domaine est conduit en biodynamie. Leur emblématique bouteille reproduit sur l’étiquette les vendanges, le soleil, le vignoble en terrasse et le pressoir, les quatre éléments essentiels à faire le vin. Une seule cuvée de blanc l’Hegoxuri (Blanc du Sud) est sur un registre de fruits exotiques et d’agrumes, avec du gras et une finalité très minérale. Les 2 cuvées rouges à la robe presque noire sont sur le croquant, la cerise et le cassis, des vins de garde. Visite et dégustation sur RV.
Tel.: 05 59 37 33 67

dames du vinDomaine Etxegaraya

q4C’est au pied du Jara dans une petite vallée que Marienna Hillau cultive ses 7 hectares de vignes plantés en terrasse à flanc de montagne. Les premières parcelles, des vielles vignes en cépage tannât, datent de 1850. Au milieu d’une rivière de vignes, le domaine avec sa maison basque du XIX° élabore quatre cuvées. Un rosé et trois rouges avec du tannât que Marienna assemble avec du cabernet franc et  du sauvignon. La cuvée Etxegaraya (la Maison du Dessus) et la cuvée Lehengoa (d’Autrefois) sont des rouges droits et de caractère très dans l’esprit du terroir. Le rosé, Aitaina, un vin vif, a été créé en hommage à son papa. Visite et dégustation du lundi au samedi.
Tel.: 05 59 37 23 76

Saint-Etienne-de-Baïgorry

ou dégusterCave Irouleguy

La cave coopérative d’Irouléguy. C’est la première halte à faire au cœur de l’Irouléguy afin de prendre la mesure de l’appellation et d’en apprécier les nuances, le caractère et la typicité. Sous la direction de Xavier Pierre, la cave vous accueille tous les jours de la semaine. Dans un espace où règne la convivialité, les vins des domaines sélectionnés s’accompagnent des produits, fromages et charcuteries. La quasi-totalité des viticulteurs de l’appellation apporte leur récolte à la cave et la vinification se fait ici. La dégustation s’accompagne d’une lecture faite par un œnologue ou un vigneron avec leurs conseils. Après, vous pouvez faire votre choix en toute connaissance.
Tel.: 05 59 37 41 33

coup de coeurDomaine Ameztia

q5Dans sa ferme du XVII° siècle, Jean-louis Costera est le dernier berger des vignes. Jean-Louis a deux amours dans sa vie: le cep et la brebis. L’un et l’autre se complètent et le lui rendent bien ! Les brebis de race « manex » sont celles qui donnent le meilleur, le fromage AOC Issou Iraty. Quant à son Irouléguy, le vin a du caractère et de la tendresse. Il aime à dire que « le tannât est comme le basque, un rustique au cœur tendre » la comparaison sonne juste. En vous promenant dans son vignoble à flanc de coteaux ne vous étonnez pas de trouver dans le vert du feuillage des toisons blanches qui broutent entre les rangées. Les 200 têtes de brebis sont dans les vignes et leur compost aère le sol et le nourrit. Que du naturel, du vrai, du vin droit ! Depuis dix ans que Jean-Louis est à l’écoute de sa vigne et qu’il vinifie, il fait le vin dont il a rêvé. Des vins de rêve avec une cuvée dans les trois couleurs, une petite production qui d’une année sur l’autre s’arrache auprès des connaisseurs. Chaque millésime produit frise la rupture de stock, le blanc sec tout particulièrement.  Visite et dégustation sur RV.
Tel.: 05 59 37 93 70

 

Biarritz

patrimoineLa Chapelle Impériale

Sur la demande de l’impératrice Eugénie, l’écrivain Prosper Mérimée confia à un élève de Viollet-le-duc la réalisation de la chapelle. Classée Monument Historique, de facture hispano-mauresque- andalou, la chapelle s’orne de murs couverts d’azulejos. Dans l’abside, une très rare vierge noire peinte représente Notre Dame de Guadalupe.
Tel.: 05 59 22 37 10

patrimoineL’Eglise Russe

Faisant face à l’hôtel du Palais, l’église Saint-Alexandre Newsky a été réalisée en 1892 pour l’année de l’alliance franco-russe. Construite dans le style des églises byzantines, elle est coiffée de deux superbes coupoles cerclées d’or. L’église est rattachée au Patriarcat de Constantinople.

patrimoineLe quartier des Villas

Tout le long de l’avenue de l’Impératrice et en bordure de la plage de l’hôtel Miramar, on peut admirer l’architecture de ses belles villas privées qui ont été construites dans le plus pur style Art déco, Art Nouveau ou Néo Basque. Un patrimoine exceptionnel. Document auprès de l’Office du Tourisme.

shoppingCazaux

Tous les céramiques et carreaux qui ornent les salles de bains et salons des belles villas des années 50/60 se doivent d’être signées Cazaux. On peut encore trouver quelques pièces anciennes chez les antiquaires. Depuis plus de trois générations, la famille Cazaux se voue à l’art de la céramique et à la création. Joël, le fils, a pris la succession et réalise des vasques et vases de grandes compositions aux couleurs inimitables dont le secret lui a été transmis par son père. Des oeuvres d’art.
10 rue Broquedis. Visite de l’atelier sur RV.
Tel.: 05 59 22 36 03 ou 05 59 23 15 01

shoppingL’Artnoa

Antoine Vignac a ouvert son show room, cave et bar à vin rue Gambetta à deux pas des Halles. Pour faire partager sa passion avec les amoureux du vin et de la convivialité, Antoine propose des cours de dégustation, des soirées œnologiques, des ateliers sur le thème «Accords mets et vins». Et si cela ne suffisait pas, il a ajouté à tous ces rendez-vous festifs des expositions d’œuvres de jeunes artistes de la Côte basque. Une autre belle occasion de se retrouver au vernissage autour de quelques bonnes bouteilles.
56 rue Gambetta.
Tel.: 05 59 24 78 87

Saint-Jean de Luz

shoppingLes Tissages de Luz

Depuis 1908, on tisse dans la famille coussins, nappes, rideaux. Tout en restant dans la tradition de la belle confection, Maïté Fanfare et son fils Jérôme ont modernisé les créations avec une ligne pleine de couleurs. Les grands sacs de plage en toile sont particulièrement réussis. Leur atelier est à Espelette et le magasin à Saint-Jean de Luz.

patrimoineLa Villa Leihorra

q6Ce chef d’œuvre de l’Art Déco, réalisation de l’architecte Hiriart, s’ouvre au public en tant que maison d’hôte d’exception. Classée aux Monuments Historiques, après de longs travaux de restauration, cette villa musée va faire le bonheur des plus fortunés. Exceptionnelle par la pureté de ses lignes et de son style, Leihorra, propriété de la famille Lannes, a gardé son mobilier d’origine. Le patio central tout en mosaïque bleue, blanc et or avec les vitraux de Jacques Grüber et l’extraordinaire salle de bain en pâte de verre méritent bien une visite, une nuit.
1 impasse Muskoa, 64500 Cibourre.

Espelette

shoppingL’Atelier du Piment

Espelette est la capitale du piment. Partout dans le village, les cordes de piments décorent le fronton des maisons basques. A l’Atelier, on découvre que le piment peut être utilisé sous toutes ses formes: en poudre, en sauce et conserve. Ramuntxo Pochelu innove en associant le piment avec le criollo, la fève reine du cacao. Ses tablettes de chocolat sont délicieusement relevées. Ses produits sont labellisés Max Havellar et en agriculture biologique.

shoppingArtiga

Du linge basque comme on l’aime, frais, coloré et de qualité. Joli magasin qui permet de retrouver l’ensemble de la collection et surtout certains modèles des années passées dont on ne se lasse pas tant ils sont indémodables.
Tel.: 05 59 93 81 72

patrimoineOsses

Sur la route qui longe la Nive de Bayonne pour aller à Saint-Etienne de Baigorry, arrêtez-vous au village des Artisans d’Osses.

shoppingGoicocchea

Dans un vaste espace qui les met en scène, les poteries et céramiques se déclinent de toutes les formes et de toutes les couleurs. D’énormes jarres en terre cuite et des poteries contemporaines aux formes très stylisées et inspirées du modèle japonais qui font merveille en décoration de jardin et d’intérieur.

shoppingEspadrilles Don Quichosse

q7On ne peut repartir du Pays Basque sans sa paire d’espadrille, si chic aux pieds en été. Elles se conjuguent de toutes les couleurs pour convenir à la mode mais restent de toiles rayées et de cordes et beaucoup de magasins en proposent. Alors il vaut mieux opter pour celles qui sont faites artisanalement et dans la grande tradition, ce qui n’exclut pas la tendance.

Irouléguy

patrimoineLe prieuré d’Irouléguy

Le prieuré a été construit au XII° siècle par les moines de l’abbaye de Roncevaux. Des moines qui sont à l’origine de la culture et l’expansion de la vigne. Sur les hauteurs, seule la chapelle subsiste. Elle s’entoure d’un cimetière avec de remarquables stèles basques discoïdales. De là, le paysage qui se déroule au loin avec les vignobles d’Irouléguy est superbe.

shoppingTambourin

A la ferme, la famille Tambourin produit exclusivement du fromage de brebis et quel fromage! En basque de «l’ardi gasna», de l’AOC Ossau Iraty. Accueil et dégustation, vente à la ferme.
Tel.: 05 59 37 40 64

Biarritz

ou mangerLe Bar du Marché

Face au marché des halles, on se presse au comptoir pour grignoter des tapas avec un verre d’Irouléguy. On se tasse sur la terrasse au soleil pour prendre un café ou s’offrir une assiette d’huîtres. Dans la salle, on se retrouve au coude à coude pour déguster une morue à la plancha ou des poivrons farcis. Une bonne ambiance et des plats sympas.
8 rue des Halles.
Tel.: 05 59 23 48 96

ou mangerRestaurant Philippe

Dans un autre registre, Chez Philippe, on est dans la tendance et la «fusion food». Philippe Lafargue a fait ses gammes chez Ducasse, Chibois, et après quelques séjours à l’étranger s’est posé à Biarritz en 2001. La mise en scène de la salle avec de superbes éclairages réalisés par Philippe Herault est particulièrement étonnante. Celle du chef, un artiste, qui officie face au public, également. On applaudit à la cuisine très inspirée de Philippe qui mêle subtilement les produits du sud-ouest aux parfums de l’orient. La carte des vins, choisis par son épouse, fait la part belle aux vins du pays. Philippe organise des ateliers cuisine un samedi par mois dans l’année sur le thème du poisson, des épices, du foie gras… Sur réservation.
30 avenue Lac Marion.
Tel.: 05 59 26 74 11

shoppingFélix Arosteguy

C’est Le Fauchon de la Côte basque. Dans sa belle boutique au décor d’antan, que de l’exclusif, 300 vins,150 épices, caviar et thés rares s’alignent sur les comptoirs. Des saveurs d’ici et des merveilles d’ailleurs qui sont choisies avec soin spécialement pour la maison.
14 bis avenue Victor Hugo.

shoppingHenriet

Le chocolatier de référence tant Serge Gouzigou nous régale avec ses «best of» que sont les Baisers de l’Impératrice et les Rochers de Biarritz. Les assortiments de ganache au caramel, café, agrumes, tout en finesse sont à croquer.
Place Clemenceau.
Tel.: 05 59 24 24 15

Saint-Jean de Luz

coup de coeurLa Txalupa

q8Côté soleil en plein midi, c’est « The place to be » tout en profitant de la vue carte postale du port de Ciboure pour s’offrir un somptueux plateau de fruits de mer ou une daurade à la croûte de sel. Georges Mailharo, le maître des lieux, tient à ce que son poisson et ses fruits de mer soient de toute première fraîcheur. On lui fait toute confiance.
Tel.: 05 59 51 85 51

ou mangerLe Kaïku

Situé dans une des plus anciennes maisons qui date de 1543, le Kaïku est le restaurant luzien le plus en pointe. Le guide Gault et Millau lui a attribué une toque. «Un savant mélange de tradition basque et de cuisine inventive et actuelle qui séduit».
17 avenue de la république.
Tel.: 05 59 26 13 20

shoppingAdam

q9Les macarons ! Fondée au XVII° siècle, la maison a préservé depuis quatre siècles le secret de la fabrication de ses macarons moelleux et fondants. Il paraît que c’était une des friandises préférées de Louis XIV.
Rue de la République.
Tel.: 05 59 26 03 54

Osses

shoppingArnabar

Foie gras, oies, canards et conserves, le magasin est la vitrine des produits fermiers de la région.
Inévitable.

ou mangerLa Ferme Gourmande

C’est en empruntant une petite route qui grimpe dans la montagne que l’on déniche sur les hauteurs la ferme Gourmande. Heureusement le parcours est fléché. L’endroit est discret mais bien renommé et il faut réserver à l’avance. Après avoir beaucoup voyagé, Henri Amestoy est rentré au pays. Merci, cela nous donne le plaisir de découvrir une cuisine originale et pleine de belles surprises. La crevette est enrobée d’une croûte de pistache. Le panais et la crème de cèpe accompagnent la limande. Le pigeon se fait en douceur à la vanille, toute une alchimie des saveurs. Un régal !
Tel.: 05 59 37 77 32

Irouléguy

shoppingTambourin

A la ferme, la famille Tambourin produit exclusivement du fromage de brebis et quel fromage! En basque de «l’ardi gasna», de l’AOC Ossau Iraty. Accueil et dégustation, vente à la ferme.
Tel.: 05 59 37 40 64

Saint-Etienne de-Baïgorry

ou mangerArcé

La première enseigne était «Au Bon Vin du Pays», une halte désaltérante et accueillante pour les pèlerins sur le chemin de Compostelle. Puis ce fut l’Auberge-Hôtel du Trinquet, l’établissement était bon et s’agrandit. Le trinquet a cédé sa place à la grande salle à manger et l’hôtel-restaurant s’appelle tout simplement Arcé, du nom de la famille. Entouré de vignobles et de prés où pâturent les brebis, l’auberge de la famille Arcé est devenue, avec la quatrième génération Pascal et Christine, une maison basque élégante et réputée. Pascal est aux fourneaux. Christine, en parfaite maîtresse de maison, est partout et au petit soin pour les clients. L’eau de la rivière coule toujours sous le pont romain. La cloche de l’église sonne les heures. Il fait bon déjeuner sous les marronniers au bord de l’eau, d’une tête de veau, d’une truite juste pêchée, arrosée d’un blanc frais de chez Jean Louis Costera. Être chez Arcé, c’est se retrouver au paradis, alors on prend pension et revient à chaque occasion.
Tel.: 05 59 37 40 14

 

Biarritz

ou dormirL’Hôtel du Palais

q10Un hôtel mythique, un cadeau magnifique que fit Napoléon III à son épouse en 1856. Face à l’océan, la Villa Eugénie, élégant palais de brique rose festonné de crème, a été transformée en 1905 en un hôtel de luxe nouvellement membre du Groupe Orient-Express.
Tel.: 05 59 41 64 00

 


art-et-vin dames-du-vin vin-nouvelle-generation


WCT INSTAGRAM

Nos dernières photos