Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

Route des vins Pays Basque/Béarn

La région Pays Basque - Béarn

Découvrez les régions Pays Basque et Béarn à travers les itinéraires Vin et Patrimoine ci-dessous :

De Madiran à Pau

fleche7

De Pau à Saliès-de-Béarn

fleche7

De Biarritz à Saint-Etienne de Baïgorry

L’emprunte du terroir: identité et typicité

Entre monts et montagnes

Les vignobles longent au sud la ligne des Pyrénées et le Massif Central au nord. Les vins du Béarn suivent la chaîne pyrénéenne. Ceux de l’Irouléguy ancrent leurs racines sur les versants abrupts et ensoleillés des montagnes du Pays Basque pour s’achever à l’Atlantique et la frontière Espagnole. Un merveilleux parcours oenotouristique!

L’Irouléguy, une force basque pour trinquer en amitié

Un petit vignoble de 220 hectares qui produit un grand vin, l’Irouléguy. Les vignes en terrasses s’accrochent aux flancs des vallées de Saint-Étienne de Baigorry et de Saint -ean Pied de Port. Un axe d’environ 10 kilomètres qui recouvre une quinzaine de villages et une AOC, l’Iroulèguy. Les vignobles plantés en «hautain» sur les pentes ensoleillées bénéficient de la chaleur et de l’air océanique. Sur un sol rouge d’argile, de calcaire et de grès, leurs racines se nourrissent au plus profond. Le cépage tannât confère la puissance aux Irouléguy rouges et aux rosés. Le cabernet franc (achéria) leur apporte finesse et bouquet. Des vins rouges qui peuvent être de garde, puissants aux arômes de fruits noirs, mais aussi élégants et plus sur le fruit rouge. Les rosés secs restent fruités avec des touches d’agrumes. L’Irouléguy blanc sec, un assemblage de petit et de gros manseng qui peut s’associer à du courbu, quant à lui se distingue par des notes exotiques et florales. Des vins de plaisir!

Les vins du Jurançon

Le vignoble du Jurançon, estimé à 1000 hectares, s’inscrit entre le Gave de Pau et celui d’Oloron. Avec pour horizon la chaîne des Pyrénées, les vignes s’évadent sur une quarantaine de kilomètres de coteaux en combes à une altitude moyenne de 300 mètres. Des vignes qui sont conduites en «hautain», méthode de culture et de taille de la vigne qui consiste à la conduire sur des pieux appelés hautain de 1,50 m à plus de 2 mètres de hauteur. Cette technique est utilisée afin de les protéger de la rigueur du climat en hiver et des gelées printannières. 

Les premières traces écrites de transactions viticoles remontent à l’an 988. En 1552, Henri II d’Albret possède une vigne à Jurançon, mais c’est un an plus tard, à la naissance de son petit-fils, le futur Henri IV roi de France, que le vin de Jurançon entre dans l’Histoire.
La culture de la vigne se pratique dans un paysage de polyculture traditionnelle. Les pâtures pour la blonde d’Aquitaine et les brebis, les champs de maïs laissent aujourd’hui de plus en plus la place à la viticulture.

L’Appellation d’Origine Contrôlée Jurançon date de 1936, l’AOC Jurançon sec de 1975 et celle des «Vendanges Tardives» pour les moelleux arrivent en 1996.
Cépage de base: le Gros manseng et le petit manseng, les cépages spécifiques et locaux bien adaptés aux sols silico-argileux riches en galets. Viennent en complément : le courbu, le camaralet et le lauzet qui apportent des notes épicées. En blanc uniquement, le Jurançon moelleux se caractérise par une couleur d’ambre, une alliance de rondeur et de vivacité, des arômes de pêches, de poire, de miel et de fleurs blanches. Le sec présente une robe dorée au reflet vert avec des arômes frais de genets, d’acacia qui partent sur le toast et le fruit sec en prenant de l’âge.

Who is who, une terre d'inspiration

Au palmarès du Béarn

En tête, Henri IV le béarnais, roi de France et de Navarre qui naquit à Pau. Baptisé avec une gousse d’ail imbibée de vin frotté sur les lèvres, pour lui donner force et vigueur, le futur roi de France fit la promotion du Jurançon. Excellent communiquant, le roi célébrait les vertus du «labourage et pâturage» mais aussi celle du bon vin. Autre futur souverain né à Pau, Jean-Baptiste Jules Bernadotte qui devint roi de Suède sous le nom de Charles XIV. Ses descendants règnent toujours sur le royaume de Suède. Alexandre Dumas dans son roman de cape et d’épée Les Trois Mousquetaires porta hautes les valeurs de la Gascogne. Ses personnages ont existé. Porthos, Athos et Aramis sont béarnais. D’Artagnan, lui est d’origine de Tarbes.

En 1848, la ville de Pau eut pour hôte, sous-surveillance, l’Émir Abd el Kader. L’écrivain Frédéric Beigbeder passa son enfance à la Villa Navarre aujourd’hui transformée en hôtel de charme. Le couturier André Courrèges est enfant de la ville, le sociologue Pierre Bourdieu fit ses études au collège de Pau et le politicien François Bayrou y réside.

Pau « so british ! »

Les Anglais découvrent Pau au XIX° siècle et l’adoptent. En 1814, lord Wellington s’installe dans la ville avec ses officiers. Son séjour palois le ravit. Il incite toute la gentry à venir dans ce délicieux lieu de villégiature. Le poète Lamartine en fait l’éloge et le jeune médecin britannique Alexandre Taylor l’apologie pour ses vertus curatives. Une cure de jouvence pour Alfred de Vigny qui rencontre lady Burnburry et l’épouse pendant que Frantz Lizt poursuivait quelques romances avec de belles comtesses…Pau, so chic! Pour les nostalgiques!

Des Russes blancs aux Basques bondissants

Pour l’histoire, le preux Roland, compagnon d’arme de Charlemagne, perdit la vie à Roncevaux. «Le pas de Roland», un passage taillé dans la roche, se situe au-dessus d’Itxassou. C’est au milieu de la Bidassoa, une petite rivière qui rejoint la mer à Hendaye, que François Ier, prisonnier des Espagnoles, fut libéré et échangé contre ses fils. Bien que Napoléon Ier et Victor Hugo aient déjà apprécié les beautés de la Côte basque, c’est l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, qui fit les beaux jours de Biarritz. Elle fut suivie par Edouard VII d’Angleterre et toute la cour de la Russie Impériale, le grand Duc, le tsar Alexandre III et les Russes blancs en exil. Stravinsky composa pour Diaghilev Les Noces, une œuvre d’inspiration populaire russe. Son amie de cœur la célèbre Coco Chanel venait souvent le rejoindre. C’est à Biarritz aussi que l’écrivain Nabokov rencontra sa Lolita. Que Picasso, séduit par la ville, passa en 1918 sa nuit de noces avec Olga Khoklova, et qu’il peignit le tableau Les Baigneuses.

Pierre Loti, romancier auteur de Ramuntxo, demeura et mourut à Hendaye dans sa maison qu’il nommait Bakeretxca. Edmond Rostand auteur du célèbre Cyrano de Bergerac vivait dans sa superbe demeure néo-basque, Arnaga à Cambo les Bains, un musée aujourd’hui. Le compositeur Maurice Ravel est né à Ciboure en 1875. La ravissante cité, face à Saint Jean de Luz, lui a consacré une Académie de Musique. Dans un autre registre, le chanteur d’opérette Luis Mariano d’origine basque espagnole a sa tombe au village d’Arcangues. Elle reste toujours fleurie quarante ans après. Jean Borotra surnommé « le basque bondissant » est un des quatre mousquetaires du tennis français. De 1922 à 1947, il remporte 36 victoires sur 54 matchs disputés en Coupe Davis, un exploit ! Le Pays basque a vu naître deux footballeurs de talents: le bayonnais, Didier Deschamps et le Luzien, Bixente Lizarazu.

 

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Vos contacts utiles pour dans le Béarn et le Pays Basque

Tourisme en Béarn et dans le Pays Basque

  • Office du Tourisme de Lembeye et de Garlin. Place Marcadieu. Tel: 05 59 68 28 78
  • Office du Tourisme de Saliès de Béarn. Rue des Bains. Tel: 05 59 38 00 32
  • Le Tourisme en Béarn et Pays Basque. 
    www.tourisme64.com
  • Office de Tourisme de Pau. Place Royale. 
    www.tourismepau.com
  • Office du Tourisme Pays de Lacq- Béarn.
    www.coeurdebearn.com
  • Office de tourisme de Biarritz.1 Square d’Ixelles. Tel.: 05 59 22 37 10
    www.biarritz.fr

Vins du Jurançon et Madiran

  • La Maison du Jurançon. A Lacommande, la Maison des Vins des vignerons indépendants de la Route des Vins du Jurançon : le plus grand magasin de Jurançon sec et Jurançon au monde, des vins du Sud-Ouest et de nombreux produits du terroir.
    www.vins-jurancon.fr
  • Regroupement des vins du Madiran et Pacherenc. Il regroupe 19 artisans vignerons de Madiran depuis 1999 afin de partager différentes expériences, réflexions, et que chacun d’entre eux, en gardant leur propre identité, puisse exprimer le meilleur de leur terroir.
    www.vins-madiran.fr
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Choix du sommelier pour les vins du Madiran-Jurançon-Irouléguy

Choix du Sommelier, Henri Amestoy

«Paysan cuisinier» et propriétaire de la Ferme Gourmande à Osses, Henri est très attaché aux accords des mets et du vin.
www.restaurant-fermegourmande.com

  • Tous les Irouléguy de Jean-Louis Costera du Domaine Ameztia. Une petite production très difficile à se réserver d’une année sur l’autre, son blanc s’accorde à merveille avec le fromage Ossau Irraty.
  • La Cuvée Haitza du Domaine Arretxea. Un Irouléguy rouge très sur le fruit et profond, un vin à carafer et à servir avec du gibier, de la palombe rôtie rosée, caramélisée et pimentées avec du poivre de Madagascar.
  • Les rouges et rosés du Domaine de Florence Mourguy à Ispoure. Des vins tanniques et souples, parfaits pour accompagner un boudin basque aux pommes.
  • Le Blanc 2009 du Domaine Brana est une petite merveille à déguster avec un merlu en croûte et beurre de chorizo.
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Choix de l'équipe éditoriale pour les vins du Sud-Ouest

  • Domaine Cauhapé à Monein.
    La cuvée Noblesse du Temps 2009. Ce Jurançon, réalisé avec 100% de cépage petit manseng et récolté début décembre, se révèle en bouche, complexe et raffiné, d’une surprenante fraîcheur.
  • Domaine du Crampilh à Aurions-Idernes.
    Un Pacherenc du Vic-Bilh sec de 2007 aux notes d’agrumes et de fleurs blanches mais aussi de belles notes poivrées. Une belle longueur en bouche pour un vin qui se prête à la fête pendant les belles soirées d’été.
  • Domaine Etxegaraya.
    Un Irouléguy rosé, étonnant, élégant et fruité, qui a obtenu la médaille d’or 2011.
  • Domaine de Souch.
    Nous avons plébiscité le nouveau vin d’Yvonne Hegoburu, Le Sans Papiers. Classé « Vin de France », il est sans label AOC, mais a le goûter déjà puissant, plein de caractère croquant en fruits et droit, c’est un Jurançon et du très bon.
  • Domaine Ameztia.
    Notre belle découverte, elle n’en est pas une pour les connaisseurs de l’Irouléguy ! Le blanc sec et minéral de Jean-Louis Costera est un pur bonheur. Fin et ciselé, tout en revendiquant la typicité du vin basque, c’est un grand blanc au cœur tendre.
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne