Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

De Tournus à Mâcon

France-880x200

Chardonnay

Le village a donné son nom au cépage éponyme qui est à l’origine des vins blancs bourguignons.

domainesCave de Chardonnay

Découverte du terroir chardonnay et dégustation.
Tel.: 03 85 40 53 01

Viré

La commune est réputée pour la qualité de son vin blanc et a obtenu en 1997 l’AOC Viré Clessé, un vin blanc léger sur le fruit et plein de fraîcheur. Le village de Viré est jumelé avec la commune libre du vieux Montmartre à Paris qui possède aussi une petite vigne historique dans un clos.

domainesLa Maison du Viré Clessé

Caveau de dégustation.
Tel.: 03 85 33 10 57

Clessé

domainesChâteau de Besseuil

c63Dans les temps anciens, le château appartenait au chanoine de Saint-Pierre de Mâcon. L’aspect actuel de la construction date de 1737. Entouré de vignobles, le domaine repris par des investisseurs, se partage entre des appartements de luxe au design contemporain et l’activité viticole. Des vignobles, dont l’exploitation conduit en culture biologique, ont été confiés à Jean Thévenet, viticulteur et négociant en vins de réputation internationale.
Les vins du Château de Besseuil
En appellation Viré-Clessé dont une cuvée «Levrouté», une expression locale qui désigne des raisins en sur maturation, sont proposés à la dégustation et à la vente à l’œnothèque ainsi que d’autres vins du cru. Chaque année, le régisseur sélectionne quelques bouteilles de la vente des Hospices de Beaune afin d’enrichir l’œnothèque de ces vins prestigieux.

domainesDomaine de la Bongran

Le domaine de Jean Thévenet. Des vins blancs à la robe or, superbes, hautement concentrés et floraux qui ont été estimés par Rober Parker, le redouté et célèbre critique américain, comme étant «les vins les plus fins du mâconnais». Tout est dit !

Verzé

domainesDomaine Nicolas Maillet

c65Un jeune artisan vigneron plein d’enthousiasme et de respect pour sa terre et ses vignobles. Nicolas possède 6 hectares plantés en Chardonnay et un soupçon d’Aligoté, un cépage d’acidité qui pour beaucoup a été abandonné, pourtant intéressant à petite dose pour faire un « vin de copain ». Dans une terre calcaire qui donne des vins très fins, il travaille le sol sans désherbants, il vendange à la main et élève son vin en cuve. Une petite production et des vins très purs en Mâcon-Villages, Mâcon Verzé… et une cuvée, Sourire d’Automne, un vin doux qu’il réalise en vendange tardive.
Tel.: 03 85 33 46 76 / 06 89 64 49 92

Saint-Point

domainesChâteau de la Greffière

c66Les bâtiments du XVII° avec un cuvage ancien et une cave voûtée sont la propriété de la famille Greuzard depuis 1924. Isabelle poursuit avec passion l’œuvre de ses ancêtres en travaillant 30 hectares de vignobles en appellation Chardonnay et Mâcon la Roche Vineuse. Parmi ses crus, le Château de la Greffière, un vin boisé issu de vielles vignes, et un Passetoutgrain, assemblage de gamay et pinot sont particulièrement intéressants.
Tel.: 03 85 37 79 11

domainesDomaine Olivier Merlin

c67Olivier, mais aussi son épouse Corinne, se définissent « artisans du vin ». Devenu vigneron par passion en 1997, après des études au lycée viticole Beaune puis un travail de vinification à Napa Valley aux Etats-Unis, Olivier reconstitue le domaine familial du Vieux Saint-Sorlin. Parcelle après parcelle sur les aires de Saint-Vérand, de la Roche Vineuse…il obtient 4,5 hectares de vignobles en cépages Chardonnay, Pinot Noir et Gamay. Ses vins rouges comme blancs sont faits d’équilibre et de caractère. Très représentative, la cuvée Saint Véran Grand Bussière exprime sur note de grande fraîcheur des arômes de pêches et de poires.

Pierreclos

domainesLe château Historique de Pierreclos

c68Ce chef d’œuvre de l’architecture médiévale est un des plus beaux monuments historiques privés de Bourgogne. Érigé à partir du XII° puis remanié au XV° et XVI° siècles, il s’entoure d’un vignoble qui s’étend sur toute la colline. Lamartine venait à Pierreclos rendre visite à la belle Nina Cormatin dont il était amoureux et aurait eu avec elle un fils illégitime, Louis, dernier héritier de la famille. Le château appartient actuellement à la famille Pinault qui a entrepris une série de travaux pour proposer l’accès au public. Elle exploite maintenant un vignoble de 9 hectares. De la terrasse au pied de la chapelle romane, la vue est magnifique. A l’intérieur du château, dans la cuisine médiévale et le four à pain, la salle d’armes et les cachots, on découvre la vie des seigneurs telle qu’elle était au Moyen Age. Dans la grande cave romane, visite du musée de la vigne et du vin, dégustation et vente des Mâcon-Villages du domaine à la boutique.

Prissé

domainesLes Vignerons des Terres Secrètes, chai de Prissé

c69Une dynamique coopérative de vignerons qui vinifie, assemble et commercialise les raisins apportés par les vignerons des environs. Elle regroupe 120 vignerons et plus de 900 hectares de vignes avec 3 cuvées très remarquées: Terra Incognita Prestige, Terres Secrètes et Esprit des Lieux. Terres Secrètes organisent des journées Portes Ouvertes en octobre sur le thème de Vins et Gastronomie ainsi que des concerts jazz avec dégustations en juin. Leur chai est également présent aux villages de Sologny et Verzé.

Solutré

domainesL’Atrium du Pouilly Fuissé

Il présente les vins des cinq villages producteurs de Pouilly-Fuissé.

Fuissé


De grandes réputations, les vignobles du Pouilly-Fuissé, un vin blanc très minéral et élégant qu’appréciait le Président Mitterrand, se déploient en arc de cercle sur et autour la Roche de Solutré, les villages de Chaintré et de Vergusson.
Au cœur de l’appellation Pouilly-Fuissé, le village vigneron est un écrin de vignobles. Deux églises, deux lavoirs et un bel alignement de maisons mâconnaises méritent que l’on s’y attarde.

domainesManoir du Capucin

Le manoir à colonnes toscanes avec caves et clos était à l’origine la demeure du capucin Luillier. Antoine Forest, l’arrière grand-père de Chloé Bayon, président du syndicat des producteurs de Pouilly-Fuissé, acquit le domaine au XX° siècle. Un vignoble qui était exploité jusqu’alors par des métayers. Chloé entame des études de viticulture et d’œnologie avec la volonté de gérer elle-même le domaine et de se consacrer à sa vigne et à son vin. Parmi les cuvées, le Manoir du Capucin et le Clos de la Maison sont, selon le guide Gault et Millau, « une grande réussite avec un côté anis et réglisse tendres sur la bouche ». Un vin de femme.
Tel. : 03 85 35 87 74

domainesDomaine de Beauregard

c70De Joseph à Frederik Burrier, six générations de vignerons se sont succédées sur les terres du lieu-dit Beauregard, «qui portent le regard sur la roche de Solutré». Les Burriers cultivent 22 hectares de Pouilly-Fuissé repartis en 120 parcelles sur 3 communes. Un mono-cépage chardonnay qui donne la typicité du vin en fonction de la géologie des sols. Le G Classique est le vin de référence et le Grand Beauregard, une sélection des 2 meilleures barriques de chaque climat, une apothéose. La dégustation se fait dans une cave qui date de Napoléon III et à l’œnothèque.
Tel.: 03 85 35 60 76

domainesChâteau des Rontets

c71Une ravissante demeure bourgeoise qui domine les bois et les vignes. Claire Gazeau Montrasi et Fabio, son mari italien, étaient architectes de formation. En 2005, Claire décide de reprendre la propriété familiale Montrasi-Varambon et de mettre en valeur le vignoble. 6 hectares de vignes en clos qu’ils travaillent en suivant le cahier des charges de l’agriculture biologique et des vins mis en foudres et fûts uniquement. Bichette, Pierrefolle et le Clos Varambon, les 3 cuvées en AOC Pouilly-Fuissé sont pleins d’élégance et expriment délicatement le fruit. Le Clos Varambon, tout particulièrement, est un vin de fête. Un travail de vrais vignerons qui s’accompagne d’un esprit emprunt de poésie pour réaliser des vins raffinés, à leur image.
Tel. : 03 85 32 90 18

Chasselas

domainesChâteau de Chasselas

c72

Le superbe domaine viticole, installé dans des bâtiments construits du XIV° au XVIII° siècle avec trois tours poivrières, s’organise autour d’une vaste cour intérieure. Les dépendances, pigeonnier, grange, maisons de vignerons et verger, se prêtent admirablement bien aux manifestations et réceptions. Les propriétaires, issus d’une longue génération de vignerons et amateurs d’art, conjuguent le plaisir du vin à celui du bien recevoir. Le grand caveau de dégustation permet d'accueillir aussi bien des groupes que des individuels (visite des caves sur rdv ) pour une découverte de leur large gamme de vin (Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Crémant de Bourgogne, Mâcon rouge, Beaujolais blanc , rouge et rosé). Outre le vin , les propriétaires organisent dans leurs divers lieux des concerts, des soirées théâtrales, des expositions de sculptures et peintures et proposent un gite de charme pour 11 personnes, ainsi qu' une salle de réception en location.
Tél: 03 85 35 12 01 - www.chateauchasselas.fr 


Saint-Vérand


Très tendance, le Saint Véran, un blanc sec de caractère mais très séduisant, est entrain de devenir le « Chardonnay » que l’on boit en apéritif à New York ou Boston. Le village, situé à la limite du Beaujolais, lui a donné son nom mais sans «d». Une erreur administrative qui date de la Révolution.

Chaintré

ou dégusterLa cave Coopérative

Visite, dégustation et vente de tous les crus.

 
 

Tournus


Petite ville, mais haut lieu de l’architecture romane, Tournus, porte d’entrée de la Bourgogne Sud, charnière entre les vignobles du mâconnais et du chalonnais, est une étape majeure dans la découverte du vin et de son patrimoine.

patrimoineL’ensemble abbatial Saint-Philibert

c73Il aurait été édifié sur un ancien site païen. Dans un enclos fortifié, le monastère magnifié par sa grande église, le cloître, la salle capitulaire, cellier et réfectoire sont restés miraculeusement intacts. La visite du site est une opportunité pour s’émerveiller de tant de beautés si bien conservées. La façade de l’abbaye se dresse comme une forteresse. La nef haute de plus de 18 mètres surprend par sa hardiesse et sa finesse. Dans la crypte repose le sarcophage de Saint-Valérien, évangélisateur de Tournus mort en martyr au II° siècle. Le vaste réfectoire des moines et le cellier, liens entre hier et aujourd’hui, servent à des expositions d’artistes contemporains et à des concerts.

patrimoineL’hôtel-dieu

Construit au XVII° et XVIII° siècles, l’hospice, avec ses trois salles au plafond de bois ouvragé et les lits clos, est certes moins connu que celui de Beaune, mais peut rivaliser avec lui.

patrimoineL’apothicairerie

Tapissée de pots en faïence de Nevers sous un plafond peint, cette antique pharmacie, récemment découverte, est remarquablement bien conservée. Rue de l’Hôpital.
Tel.: 03 85 51 23 50

patrimoineMusée Greuze

Les œuvres du peintre Jean-Baptiste Greuze, né à Tournus en 1725, figurent en bonne place au musée. Études, gravures et dessins originaux auxquels s’ajoute un fond de collection d’art contemporain avec peintures et sculptures.
Tel.: 03 85 51 23 50

coup de coeurLe Musée du Vélo

c74La collection de Michel Grézaud retrace toute l’épopée du vélocipède, des bicycles à la «petite reine» jusqu’aux vélos de course du Tour de France. Passionnant. Ancienne Féculerie, quartier du Pas Fleuri...

Cluny

patrimoineLe Bourg monastique et l’Abbaye de Cluny


Fondée en l’an 910 par le Duc Guillaume d’Aquitaine, l’abbaye est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul. Cluny rayonne à travers tout l’occident. Il est à l’origine d’un véritable empire monastique qui compte, au XII° siècle, 1180 monastères, de nombreux clos et vignobles. Son importance et le rôle des moines dans le développement de la vigne en Bourgogne est considérable. Tours et clochers témoignent de la richesse et de la puissance de Cluny. A partir de l’esplanade du palais de l’abbé Jean de Bourbon, on peut découvrir les vestiges de l’abbaye et le plan initial inscrit sur le sol. La place du Petit Marché, le cloître de facture classique puis la tour des Fromages qui s’élève à 30 mètres, la tour du Moulin incluse dans l’enceinte abbatiale et la tour de l’Horloge tout un parcours qui mérite qu’on lui consacre une visite guidée.
Palais Jean de Bourbon.
Tel.: 03 85 59 12 79

patrimoineOffice de Tourisme de Cluny

L’office présente dans ses locaux une sélection de pièces, œuvre de potiers et céramistes réputés de la région. Il propose aussi un choix de visites de la très riche ville. Tour des Fromages.
Tel.: 03 85 59 05 34

shoppingLe Marché du samedi matin

A ne pas manquer. Avec ses producteurs locaux et produits bio, il est très apprécié par les touristes et résidents étrangers.

Berzé-la-ville

patrimoineDoyenné de l’abbaye de Cluny

Le remarquable site clunisien joua un rôle clé dans l’organisation de la seigneurie clunisienne jusqu’à la Révolution. De la construction médiévale ne subsiste que la chapelle romane du XI° siècle. Le décor intérieur présente des peintures murales exceptionnelles avec le Christ en Majesté, vierges et saints locaux. La chapelle est ouverte au public de mai à octobre.
Tel.: 03 85 36 66 52

Milly-Lamartine


Le village natal d’Alphonse de Lamartine.

patrimoineLa propriété de Milly

Il y naquit en 1790. Il possédait des coteaux plantés de vignes. Grand poète mais piètre vigneron, Lamartine, comme il l’avoue lui-même « paye son vin avec son encre et vend sa vigne au vigneron Toutant ». Dans un paysage bucolique, le buste de l’illustre homme a été posé à l’ombre d’un cèdre.

Saint-Point

patrimoineChâteau de Saint-Point Lamartine

c76La demeure du poète est d’origine médiévale. Lamartine rajouta au château un donjon carré et un pavillon avec tourelle de style néogothique qui convenait à son goût du romantisme. On visite les appartements, le cabinet de travail et le parc où il aimait méditer.

patrimoineL’église romane du XII°

Emouvante de simplicité, elle abrite le tombeau familial de Lamartine.

Prizé

patrimoineLe château de Monceau

La demeure de vigneron de Lamartine où il aimait recevoir de nombres personnalités des lettres des arts et de la politique. C’est dans le kiosque de la Solitude qu’il a écrit «l’Histoire des Girondins». Visite sur RV.
Tel. : 03 85 37 81 52

Solutré

patrimoineLa Roche de Solutré

c78Haut lieu de la Préhistoire, classé Grand Site de France en 2003. Ce site de chasse et de passage fut fréquenté par les hommes de la préhistoire. Solutré est aussi la roche mythique que le président François Mitterrand avait coutume de gravir tous les ans avec ses amis politiques. Le Musée présente les collections d’un des plus riches gisements préhistoriques d’Europe.

patrimoineLa Roche de Vergisson

Sœur jumelle de celle de Solutré encerclée par les vignobles de Pouilly-Fuissé, la Roche fait partie de l’ensemble du site.

Chânes

patrimoineL’église Saint-Pierre et Saint-Paul

Construite vers le X° siècle par les moines de Cluny, l’église avec sa nef ornée d’arcatures lombardes et son élégant clocher est un précieux témoignage de l’architecture clunisienne et fait partie du patrimoine bourguignon.

Urigny

patrimoineChâteau d’Urigny

c79Aux portes de Mâcon, le Château d’Urigny de facture XIII° était la propriété de l’oncle de Lamartine. Le poète y séjourna souvent.

Mâcon


On retrouve des traces de civilisations et de commerces de l’ancienne «Matisco» au II° siècle avant notre ère. Romaine, Gauloise, entre 843 et 1600, Mâcon, qui était la frontière entre le Royaume de France et le Saint-Empire germanique, devient un carrefour stratégique.

patrimoineLe Pont Saint-Laurent

D’un petit gué puis d’un pont de bois construit par les légions romaines, il devient pont de pierres à 6 arches au XI°. On se devait d’y payer l’octroi. Témoin des guerres de religion, le pont servit au gouverneur de la ville Guillaume de Saint-Pont pour précipiter les Huguenots dans le fleuve. Le pont fut épargné pendant la dernière guerre mondiale. Doté aujourd’hui de 12 arches, illuminé le soir, le pont Saint-Laurent demeure le symbole du passage d’une rive à l’autre de la Saône.

patrimoineMusée des Ursulines

L’ancien couvent des nonnes est devenu un vaste et riche musée. La collection d’archéologie et de la préhistoire régionale rassemble, vaste sujet, l’histoire et l’urbanisme de Mâcon. Une salle est consacrée à la poterie au XVII° siècle; une autre à la tradition de la vigne dans le mâconnais. Plus étonnant, à travers ce panorama sur l’histoire et l’art ancien, le musée recèle des œuvres et tableaux des post-impressionnistes, des pointillistes, de la période post-cubiste jusqu’au Pop Art. De quoi satisfaire tous les goûts. 5, rue des Ursulines.
Tel.: 03 85 39 90 38

patrimoineLe Musée Lamartine

cc1Les souvenirs et la mémoire d’Alphonse de Lamartine, l’enfant de la ville, ont trouvé demeure au premier étage d’un hôtel particulier du XIII°. Le musée qui lui est consacré présente un ensemble documentaire sur la vie et l’œuvre du poète. 41, rue Sigorgne. Renseignement auprès de l’Office du Tourisme.
Tel.: 03 85 39 90 38

patrimoineL’église Saint-Pierre

Réalisée au XIX° siècle par l’architecte Berthier, élève de Viollet-le-duc, l’église avec sa façade romane à trois étages dominée par deux clochers et coiffée d’une flèche de pierre est d’une rare élégance.

patrimoineLa Maison de Bois

C’est la plus ancienne demeure de Mâcon. Construite entre 1490 et 1510, elle présente une façade toute de bois décorée d’une multitude de statuettes grotesques qui font la joie des passants.
Place aux Herbes.

 
 

Tournus

ou mangerAux Terrasses

Le chef bourguignon, Jean-Michel Carrette, met un point d’honneur à préparer de la généreuse cuisine bourguignonne. Il lui apporte cependant créativité et légèreté avec quelques spécialités de son cru comme le pâté chaud de Colvert, la crème de grenouilles au curry madras ou la soupe de coco et glace au chorizo. La cave est riche de vins de propriétaires récoltants de la région qu’il a sélectionnés en connaisseur.
18, avenue 23 Janvier.
Tel.: 03 85 51 01 74

ou mangerMarion

Grenouilles, volailles de Bresse, sandre blanc à l’oseille sont au menu de cette belle table bourguignonne.

4 avenue Gambetta.

Tel.: 03 85 51 10 56

ou mangerLe Rempart

Au pied de l’abbaye, cette ancienne maison de gardes du XV° avec un patio romain sert de cadre au restaurant de la famille.
2 avenue Gambetta.

coup de coeurGreuze

cc2Le chef Johann Chapuis a fait ses classes à Lyon et dans les bonnes maisons étoilées. Pour son restaurant, Johann a choisi de ne travailler que des produits sélectionnés chez les meilleurs fournisseurs. Il propose une belle carte de viandes et de volailles, des poissons arrivés en direct de Bretagne et les quenelles de sandre, la spécialité maison. C’est LA table gastronomique de Tournus.
Place de l’abbaye Saint-Philibert.
Tel.: 03 85 51 13 52

Cluny

ou mangerLe Café du Centre

Dans un cadre brasserie, on déjeune au coude à coude le jour du marché d’un plat du jour. Le soir, jusqu’à 22h30, on se régale d’une pièce de charolais.
4, rue Municipale.
Tel.: 03 85 59 10 65

ou mangerAu Bon Point

Un bistrot qui propose une cuisine de mère traditionnelle et régionale avec un menu à petit prix.
Tel.: 03 85 59 23 24

Pierreclos

ou mangerLa Pierre Sauvage

Au col des Enceints, on fait une pause-déjeuner simple dans une ambiance artiste.
Tel.: 03 85 35 70 03

Prizé

ou dégusterCafé de la Lie

Un café littéraire avec des expositions de peintures et sculptures où l’on peut s’initier à la connaissance et à la dégustation des vins de Bourgogne.
Tel.: 03 85 37 60 36

Chaintré

ou mangerLa Table de Chaintré

cc3Étoilé au Michelin, le restaurant propose un menu-dégustation à la découverte des produits du marché du jour et un petit menu pour les plus pressés. Pourtant, on aime s’attarder dans la savoureuse dégustation des plats préparés par le chef Sébastien Grospellier.
Tel.: 03 85 32 90 95

ou mangerLe Château de la Barge

Transformé en hostellerie, entouré d’un parc et de vignes, le restaurant de la Barge offre une cuisine tendance nouvelle mais qui sait rester généreuse, comme la région.
Tel.: 03 85 23 93 23

Mâcon

ou mangerLa Poularde

cc4Juste à quelques kilomètres de Mâcon au village de La Chapelle de Guinchay. N’hésitez pas à aller à la Poularde pour vous régaler. La salle est «dans le jus», mais aux murs, sont accrochés des tableaux signés Robert Combas, Hervé de Rosa et Evaristo. Et ne vous y trompez pas, le pigeon au foin en deux cuissons, la volaille de chez Mieral sont des merveilles. La modestie d’Olivier Muguet est à l’aune de son talent. Olivier a une étoile accrochée à son tablier et la mérite hautement.
Tel.: 03 85 36 72 41

 
 

Viré

ou dormirLe Relais de Montmartre

cc5Le nouvel hôtel et spa de Marie et Frédéric Carrion s’est doté de chambres et d’une suite au décor coloré. Le restaurant s’est vu attribuer un macaron au Michelin et il le mérite.  Un accueil sans égal et un vrai régal!
Tel.: 03 85 33 10 72

 
 


art-et-vin dames-du-vin vin-nouvelle-generation


WCT INSTAGRAM

Nos dernières photos