Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

Route des vins Bourgogne

Des clos, des chapelles et des climats dans tous leurs états

Partez à la découverte de la Bourgogne en cliquant sur les itinéraires Vin et Patrimoine ci-dessous :

Chablis Vézelay

fleche7

dijon-beaune

fleche7

beaune-chalon-sur-saone

fleche7

chalon-tournus

fleche7

tournus-maco

Les climats

Les Climats du vignoble de Bourgogne constituent un site culturel unique au Monde qui revendique l’inscription de cet héritage exceptionnel sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO de 2014.

Particulier à la Bourgogne, le terme, « climat » n’est pas lié à la météorologie, mais désigne une parcelle de terre dédiée à la vigne précisément délimitée et connue sous le même nom depuis des siècles. L’emplacement, le sol, le sous-sol, l’exposition, le microclimat, l’histoire déterminent les caractères, la personnalité unique d’un terroir et d’un cru. Des «climats» qui forment une mosaïque de crus hiérarchisés et mondialement réputés.

Villages, Premier Crus, Grands Crus des Côtes de Beaune ou Côtes de Nuits … éveillent dans l’esprit de chacun, d’ici ou d’ailleurs, le goût merveilleux et voluptueux du vin, comme le Meursault, Corton Charlemagne, Romanée Conti, Pommard…
Des vignobles sur les coteaux, œuvre conjuguée de l’homme et de la nature qui a créé un site culturel dont la réussite est considérée dans le monde comme le modèle, la référence de la viticulture de terroir. Un véritable patrimoine.
www.climats-bourgogne.com

Des clos et des chapelles

En l’an 542, Childebert I, fils de Clovis, ramène les reliques de Saint-Vincent en France et les dépose à Mâcon et Chalon en Bourgogne viticole. Saint-Vincent devient le patron des Vignerons. Sa fête se célèbre tous les ans le 22 janvier. La relation des abbayes avec le vignoble reste depuis fusionnelle en terre bourguignonne. Une histoire qui est aussi liée à la rivalité des Ducs de Bourgogne envers la couronne de France. En effet, sous le règne de Saint-Louis, le mâconnais dépendait de la couronne alors que le reste de la Bourgogne était sous l’autorité des Ducs. C’est en l’an 910 que Guillaume, Duc d’Aquitaine, fonda l’Abbaye de Cluny, lieu de résidence d’une congrégation bénédictine qui dispose de nombreux vignobles dans la région et au-delà. Dès l’origine, l’abbaye de Cluny associe le vin et les produits de la terre à ses revenus, le patrimoine viticole est riche. Les moines jouent un rôle essentiel dans le développement de la viticulture : vin de messe mais aussi vin aux vertus médicinales, vin lié à l’hospitalité qui sert à honorer leurs hôtes de marque.
Le Clos Saint-Pierre, près de Mâcon, appartenant à la famille Mommessin, était alors une ancienne dépendance de l’Abbaye de Cluny.

Des terroirs et autant d'histoires

Une terre argilo-calcaire avec une mosaïque de sols particulièrement différenciés. Bordés de murets de pierres sèches, formant des clos, les vignobles façonnent le paysage. Ils moutonnent, alternent avec les pâtures pour le charolais, et parfois grimpent jusqu’au sommet des collines qui peuvent culminer à 400 mètres. Au détour des petites routes, villages, chapelles clunisiennes, châteaux et belles demeures ponctuent le paysage. Plus que partout ailleurs, le plaisir d’un tourisme bucolique et cultivé se conjugue avec la découverte des vignobles et la dégustation des crus. Des parcelles très morcelées qui se déploient ou se serrent autour des villages, des communes qui donnent leur nom aux appellations.

Du mono-cépage: les cépages Chardonnay pour les blancs qu'on retrouve principalement dans la Bourgogne -Sud et Pinot Noir pour les rouges , un pinot noir pourtant à jus blanc car la couleur est dans la peau. Le Mâcon rouge est, quant à lui, produit à partir d’un cépage Gamay.
Seul assemblage autorisé pour le Bourgogne Passetoutgrain : un rouge composé de Pinot noir et de Gamay. L’Aligoté, le petit cépage pauvre de la Bourgogne, se plait sur les hauteurs. C’est un vin blanc dit de «pierre à fusil», parfait en Kir avec de la crème de cassis.

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Vos contacts utiles en Bourgogne:

Tourisme en Bourgogne

  • Comité Régional du Tourisme de Bourgogne
    www.bourgogne-tourisme.com
  • Côte d'Or Tourisme: 19, rue Ferdinand de Lesseps, Dijon. Tel.: 03 80 63 31 73
    www.cotedor-tourisme.com
  • Office de Tourisme d'Auxerre: 1 Quai République. Tel. : 03 86 52 06 19
    www.ot-auxerre.fr
  • Office de Tourisme de Vézelay: 10 rue Saint-Etienne.
    www.vezelaytourisme.com
  • Office de Tourisme de Dijon: 11, rue des Forges. Tel.: 08 92 70 05 58
    www.visitdijon.com
  • Office du Tourisme de Nuits-Saint-Georges: 3 rue Sonoys. Tel.: 03 80 62 11 17
    www.ot-nuits-st-georges.fr
  • Office de Tourisme de Beaune: 6, bvd Perpreuil. Tel.: 03 80 26 21 30
    www.beaune-tourisme.fr
  • Office de Tourisme de Châlon-sur- Saône: 1, rue d'Amsterdam. Tel. : 3 85 46 65 89
    www.achalon.com
  • Office de Tourisme de Tournus: 2, place de l'Abbaye. Tel. : 03 85 27 00 20
    www.tournugeois.fr
  • Office de Tourisme de Cluny: Tel. : 03 85 59 05 34
    www.cluny-tourisme.com
  • Office de Tourisme de Mâcon: Tel.: 03 85 21 07 07
    www.macon-tourism.com

Vins de Bourgogne

  • Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne:
    www.vins-bourgogne.fr.
  • Les Climats de vins de Bourgogne:
  • www.climats-bourgogne.com
  • Association de la Route touristique des Vignobles de l’Yonne:
    www.yonne.cci.fr
  • Association de la Route Touristique des Grands Crs de Bourgogne:
    www.route-des-grands-crus-de-bourgogne.com.
  • Route des Vins Mâconnais: seule structure touristique en Bourgogne pour vous guider et vous renseigner sur les circuits touristiques viticoles en Mâconnais-Beaujolais.
    www.route-vins.com
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Choix du Caviste pour les vins de Bourgogne

François Surget

François est conseiller en vin et caviste émérite de Paris Cave, Paris 6°.

  • Domaine Serge Bienvenue, l’Irancy. Le domaine produit uniquement de l’Irancy. Un vin rouge qui peut avoir jusqu'à 10% de césar, ce cépage ajoute de la rusticité au vin. Produit à l’ouest de Chablis l’Irancy de Serge Bienvenue porte sur le fruit et la typicité du terroir.
  • Domaine Jean Michel Giboulot, Savigny lès Beaune Village. Situé dans le nord des côtes de Beaune, ce Savigny va commencer à développer des arômes subtils de sous-bois porté sur le fruit. La cerise a une belle dominance avec un nez flatteur de fruit noir. Un domaine présent exclusivement dans les côtes de Beaune mais qui travaille également quelques parcelles d’aligoté.
  • Domaine Mongeard Mugneret, Fixin Village. Le domaine, un des plus anciens négociants, est présent en Bourgogne depuis le XV° siècle. Il produit de très grand crus des Côtes de Nuits, comme les Grand Echezaux et Richebourg. Fixin est l’appellation la plus septentrionale. Travaillé tout en finesse, il possède un nez ouvert et agréable, développe des arômes de fruits noirs, boisés légèrement épicé. Arrive, ensuite en bouche, la cerise puis des notes de champignon et de réglisse.
  • Domaine Régnard, Chablis Village. Le chablis est sans doute le vin blanc le plus sec de Bourgogne. Son nez est frais avec des notes de fruits blancs. Un vin fidèle en bouche, minéral, herbacé suivi de tonalités d’agrumes comme le pamplemousse. Le domaine est reconnu partout pour ses Chablis, Sancerre et Poully-Fuissé.
  • Domaine Sébastien Magnien, Saint-Romain Village. Situé près de Meursault, le Saint-Romain donne un vin blanc avec beaucoup de rondeur et de gras en bouche. Il possède une belle palette aromatique avec une certaine complexité. Un vin très gourmand qui débute sur des fruits blancs, passe par des fruits secs pour finir sur du beurre.
  • Domaine Michel Juillot, Mercurey Premier Cru « Clos des Barraults ». Ce premier cru est issu d’une parcelle qui donne des vins blancs toastés d’une incroyable rondeur. Situé entre les côtes de Beaune et les côtes Chalonnaise il nous régale avec au nez du pain grillé et en bouche du beurré.
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Choix de l'équipe éditoriale pour les vins de Bourgogne

Bourgogne Nord

    • Domaine Perrot Minot. Cuvée ultra, Premier Cru La Combe d’Orveau millésime 2007 réalisée à partir d’une sélection de vielles vignes un Chambolle-Musigny fruité et profond avec des épices et des fruits confits. Un vin qui s’exprime pleinement en bouche.
    • Domaine Anne Gros. Clos Vougeot Grand Cru le Grand Maupertui, robe de velours pourpre propre au pinot noir avec un goût de cerise, prune, cassis et réglisse. Un vin de grande amplitude aux tanins mûrs et de grande garde. À servir avec des plats riches.
    • Domaine Mugneret-Gibourg. Echezeaux Grand Cru millésime 2000, un vin mûr et délicat qui s’ouvre sur des notes florales pour faire place à de la cerise. Un Echezeaux rare, plein d’élégance.
    • Château de Sully. Domaine des ducs de Magenta. Chassagne-Montrachet Premier Cru blanc, une robe or brillante, fluide, limpide qui dégage des arômes d’aubépine et d’acacia se mêlant à celle de la verveine. Le sol siliceux dont il est issu donne de la minéralité.
    • Dufouleur Père et Fils. Fixin Premier Cru, Clos des Chapitres 2000. Un des cinq premier cru de l’AOC Fixin. Du pinot noir pour une robe violine, un goût de violette et de pivoine, suivent le poivré et le musqué. Un vin puissant mais de texture délicate au gras remarquable.
    • Château de Chassagne-Montrachet. Domaine Michel Picard. Chassagne-Montrachet Premier Cru Les Chaumées, un blanc excellent qui exprime toute sa typicité. D’un éclat vif, la griotte et le noyau de cerises dominent. Les arômes de groseille et framboise arrivent ensuite. Les tanins un peu austères dans la jeunesse se concentrent et se structurent en vieillissant laissant exprimer l’opulence.

Bourgogne Sud

  • Château de Chasselas. La cuvée Thetys, des notes de pain grillé et de boisé complétées par des arômes de fruits confits. Un Saint-Véran d’exception.
  • Domaine de Beauregard de Joseph Burrier. Le G Classique, un Pouilly Fuissé frais et minéral qui jeune évoque la poire, la pêche et l’acacia avec une touche de miel. En vieillissant il part vers des notes beurrées et de fruits secs.
  • Château de Beusseuil. AOC Viré Clessé millésime 2005, travaillé en biodynamie par l’œnologue Jean Thevenet. Robe jaune pâle, arôme d’agrumes et de fleurs blanches, gras en bouche, il est à boire avec un passage en carafe pour le laisser s’exprimer. Un grand millésime.
  • Domaine Nicolas Maillet. Un Macon Verzé, cuvée le Chemin Blanc issu de vignes de plus de 70 ans en cépage chardonnay. Fin et complexe avec une belle acidité en bouche, c’est un vin avec un très bon potentiel de garde.
  • Château de Chamirey. Domaine Devillard. Mercurey rouge Premier Cru Clos du Roi millésime 2010. Une robe rubis aux reflets violacés. Délicat en bouche il développe des notes de fruits frais et d’amandes fraîches. Beaucoup de séduction.
  • Domaine des Rois Mages. Le Bouzeron, du blanc frais en bouche qui oscille entre légèreté et rondeur. Des arômes de pamplemousse et de fruits exotique,s une palette qui convient parfaitement pour accompagner des fruits de mer et des sushi. Les Japonais adorent.
  • Vignerons des Terres Secrètes. Mâcon Village blanc, la cuvée prestige Terra Incognita une cuvée ronde et suave avec une grande complexité aromatique qui présente une robe limpide et brillante.

Chablis

  • Vignoble Daniel Etienne Defaix. Chablis Grand Cru Grenouille 2005. Une perle du chablisien, un chablis sensuel soyeux et structuré au bouquet délicat. Superbe en apéritif ou avec des coquilles saint-jacques.
Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne