Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

De Saint-Emilion à Castillon la Bataille

Saint-Christophe des Bardes

domainesChâteau Laroque

On le surnomme «le Versailles de Saint-Émilion». La Quintinie, grand maître du potager de Louis XIV, n’y est pour rien. Il n’y avait pas de vignobles à la cour, mais le roi appréciait grandement le vin du bordelais. C’est son architecture de 1750, à la longue façade classique, le magistral portail et le parc paysager qui justifient cette comparaison. Château Laroque accueillait au XVIII° dans son clos des vignes destinées à produire un vin blanc pour la Hollande et du «claret» pour les Anglais. Visite sur RV.

art et vinChâteau Fombrauge

fombraugeLa chartreuse du XVII° était à l’origine le cloître des moines cisterciens. Leurs vignobles s’étendaient sur les trois communes de Saint-Christophe de Bardes, Saint-Étienne de Lisse et Saint-Hippolyte. Depuis 1999, le Château Fombrauge et son domaine viticole appartiennent à Bernard Magrez, grand propriétaire de vignobles de par le monde. Quatre cuvées à la typicité bien differenciée sont réalisées au domaine, dont un Château Fombrauge Saint-Émilion Grand Cru Classé et, fait rare à Saint-Emilion, un AOC Bordeaux blanc travaillé en assemblage de sauvignon blanc et gris et du sémillon. Le château de Fombrauge a aussi pour vocation d’accueillir en résidence des artistes et musiciens. Un mécénat voulu par Bernard Magrez pour contribuer à la révélation de jeunes talents. Le domaine vient d’acquérir un très rare violon Stradivarius dont il ne subsiste que 500 exemplaires dans le monde. Visite des cuves, du musée archéologique, du parc à la française. Des visites avec dégustations thématiques sont proposées sur RV.
Lire-la-suite

domainesChâteau Pavie Macquin

C’est à l’illustre Albert Macquin, propriétaire du Château éponyme, que l’on doit l’usage du plant greffé qui permit de sauver les vignobles victimes du phylloxera fin XIX°. Tous les vignerons lui rendent hommage et depuis, selon cette méthode, les vignes sont ainsi replantées. Les petits-enfants, Benoît et Bruno Corre-Macquin, poursuivent le travail de la viticulture sur les traces de leur illustre aïeul. Les vignes plantées sur un sol de rochers calcaires avec des argiles fortes produisent des vins puissants, charnus et amples. Une puissance que Nicolas Thienpont et Stéphane Derenoncourt, les maîtres d’œuvre de Château Pavie Macquin, domptent parfaitement pour en extraire la grâce.
Le Château Pavie Macquin primeur 2010 est un millésime d’exception. Avec sa robe pourpre noire, il exhale des parfums de réglisse, épice et encens. Une suavité qui s’épanouira après quelques années en cave. Visite du RV.

vin nouvelle générationChâteau Franc Pourret

Depuis 1989, François Ouzoulias représente la troisième génération d’une famille qui était à l’origine des marchands de vin corréziens descendus dans le libournais. François cultive le vignoble en certification Ecocert et continue à élever le vin en cuves de ciment comme on le faisait autrefois. Le vigneron pratique la jachère, la culture raisonnée et le labour avec cheval. Du Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru «Bon et bio». Château Franc Pouret participe aux «jeudis Bios» de Saint-Émilion. Cette initiative oenotouristique se déroule une fois par mois et propose aux touristes une balade à pied avec pique-nique dans les vignobles pour aller à la rencontre des vignerons en bio et découvrir leurs vins. Visite du domaine, du petit musée de la Vigne et du Vin, dégustation sur RV.

Saint-Hyppolyte

coup de coeurChâteau de Ferrand

Construit sous Louis XIV, le château a été acheté en 1978 par le célèbre Baron Bich. Ses descendants poursuivent dans la tradition, mais en agriculture raisonnée, la culture de leur vignoble de 40 hectares situés sur le plateau de Saint-Hippolyte. Le Château de Ferrand produit un Grand Cru Classé de Saint-Emilion, qui présente un nez intense de fruits mûrs et épicés. Au sein de ce site d’exception, de nombreuses visites, dégustations et ateliers sont proposés aux oenotouristes…

Saint-Etienne de Lisse

domainesChâteau Faugères

Situé sur l’aire d’appellation Castillon, une tour de veille, le chai signé Mario Botta, s’élève au-dessus du domaine de Château Faugères. Béton revêtu de pierre, porte en inox, espaces vitrés, design épuré, la belle sobriété extérieure révèle à l’intérieur des espaces modernes haute technologie séquencés par niveaux. Chai, cuvier, et, au dernier étage, une salle pour des dégustations au sommet: une dégustation à la verticale de Saint-Émilion initiée par Alain Dourthe. Le Grand Cru 99 Château Péby Faugères, réalisé avec du merlot, gras charpenté, fruit rouge et robe profonde, reste léger en bouche. Autres crus, le Faugères réalisé en assemblage avec du merlot franc et du cabernet sauvignon et des AOC Côtes de Castillon complètent la gamme. Propriété du cristallier Lalique, le château du XVIII° en contrebas s’entoure d’un parc remarquable réalisé par de Wirtz, le jardinier paysagé du Louvre. Visite sur RV.

Sainte-Colombe

domainesChâteau Clos de l’Eglise et Château Sainte-Colombe

Deux domaines appartenant aux vignobles Perse produisant des AOC Côtes de Castillon et des Crus Bourgeois. Des vins très tanniques, pleins en bouche et fruités aux arômes de pruneaux et de confiture de cerise qui évoluent vers des notes fumées.

coup de coeurChâteau de Pressac

Un château historique qui produit des vins uniques. Unique parce que Jean-François Quenin a mis tout son cœur de châtelain vigneron et tout en œuvre pour que, du vignoble au verre, son vin soit, en gentilhomme, un Saint-Émilion de bonne compagnie et parfaitement honnête. 36 hectares d’un seul tenant qui entourent le château et des parcelles labourées avec le cheval de trait. En complément des traditionnels cépages, Jean-François utilise du carmenère, un vieux cépage du bordelais à la peau épaisse qui ajoute des notes d’épices poivrées et le noir de Pressac, tannique et puissant. Le château fortifié, bâti sur un tertre avec des vignes en pente, remanié du XIII° au XVI° siècle, présente un mélange architecture médiévale Renaissance avec des attributs dans le style de Viollet le Duc. Le cru Château de Pressac est puissant comme un chevalier revenant de la croisade. Le deuxième vin, Château Tour de Pressac, a la séduction et la fraîcheur d’un prince. Des analogies qui conviennent au lieu puisque le château de Pressac a été au centre du traité de paix de la guerre de Cent Ans. C’est dans la chapelle que fut signé en 1453 le dernier concordat de la bataille de Castillon. Visite sur RV.

Saint-Georges de Montagne

domainesChâteau Macquin

Château Macquin, anciennement domaine de Maisonneuve, était composé de 22 hectares de vignoble. Il s’enrichit par la suite de 24 autres hectares provenant de la vente du Château Saint-Georges. Sous la gestion avisée d’André-François Macquin, l’ensemble prit le nom de son propriétaire Château Macquin. Denis et Christine Corre Macquin, tout en conservant, en mémoire de leur aïeul, le cuvier de 1885 avec les fûts en chêne, ont ajouté de nouvelles cuves en acier et en béton. Agronome de formation, Denis s’attache tout naturellement à la culture écologique de la vigne et produit un Château Macquin en appellation Saint-Georges Saint-Émillion. Une cuvée commentée dans le magazine, le Point «Spécial Vin», comme florale et fruitée, aux tannins frais et bien fondu. Une belle cuvée!

Castillon la Bataille

ou dégusterMaison des Vins des Côtes de Castillon

Les AOC Côtes de Castillon couvrent 3 000 hectares de vignobles répartis sur neuf communes. Des AOC à découvrir à la maison des Vins. 5 allée de la République.
Tel.: 05 57 40 00 88

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Artigne de Lussac

patrimoineAbbaye de Faize

Une ancienne abbaye cistercienne fondée en 1137 par Pierre II de Castillon qui eut pour abbé, un oncle de Montesquieu. Les ruines ont été restaurées par Maurice Druon, ministre et secrétaire perpétuel de l’Académie Française. Il en devient propriétaire. En 2002, c’est à l’abbaye de Faize qu’il reçoit le président russe Vladimir Poutine. Maurice Druon a été enterré en 2009 en l’abbaye.

Saint-Christophe des Bardes

patrimoineLe musée de Fombrauge

140_fombrauge_11Découverts sur une des parcelles des vignes du domaine, les vestiges archéologiques sont mis en lumière au musée de Fombrauge. De nombreux objets datant de l’âge de fer y sont entreposés. Leur état exceptionnel de conservation surprend même les scientifiques. Cette viiste complète le parcours oenotouristique proposé par le Château Fombrauge. Pour les experts et même les amateurs !
Ouvert toute l'année. Inclus dans les visites du Château. Sur RV. 
Tel.: 05 57 24 77 12

Saint-Hyppolyte

patrimoineLes grottes de Ferrand

Dans le parc du château, on découvre d’étranges grottes artificielles réalisées dans le goût du XVII° siècle. Une folie creusée et ornée pour le plaisir d’Elie de Bétoulaud, un noble fantasque et poète. Un labyrinthe, une succession de salles aménagées dont la chambre d’amour du poète et d’autres qui rendent hommage à Mme de Scudéry et à Louis XIV. Beaucoup des décors baroques ont hélas été effacés par le temps. Les grottes font partie intégrante du parc du château de Ferrand.

Saint-Etienne de Lisse

patrimoineL'Église

L’église fortifiée a été construite dans le plus pur style roman avec un panel de sculptures représentant des personnages fantastiques, monstres et grotesques dans le goût du Moyen Age.

Sainte-Colombe

patrimoine

Eglise Sainte-Colombe

De son parvis, on contemple la Dordogne. La belle église romane du XII° a été construite sur les vestiges d’une villa gallo-romaine dont il subsiste encore des mosaïques.

Castillon la Bataille


À la frontière de la Dordogne, Castillon a été le témoin historique de la fin de la guerre de Cent ans entre français et anglais. Crée dès 845 par l’empereur Charlemagne, Castillon, «petit castel», avec son château fort entouré de murailles, est une place forte qui se développe rapidement. Au XII°, la Vicomté de Castillon appartient au Duché d’Aquitaine. En 1152, la Duchesse Aliénor, après l’annulation de son mariage avec Louis VII, roi de France, épouse Henri Plantagenêt, futur roi d’Angleterre et lui apporte en dot le Vicomté. Tout l’enjeu de la Guerre de Cent Ans sera pour le roi de France de reconquérir l ‘Aquitaine. La dernière grande bataille se déroula aux portes de Castillon le 17 juillet 1453. Le général John Talbot est tué et l’armée Anglaise en déroute. Pendant les guerres de religions, Henri de Navarre séjourna plusieurs fois à Castillon. Louis XIII fit détruire château et fortifications. Au XVIII°, la ville devient prospère grâce au commerce de ses vins sur la Dordogne.

patrimoineL'église Saint-Symphorien

De style baroque, construite au XVIII° siècle. Sa chapelle est dédiée aux poilus de la première guerre mondiale 1914-18.

patrimoineLa Porte du Midi

Dite, «la Porte de Fer», faisait partie de l’enceinte initiale de la citée médiévale.

patrimoineSpectacle Historique de la Bataille de Castillon

Tous les étés, ce spectacle retrace, avec des figurants en costumes d’époque, la vie au Moyen Age et les épisodes de la bataille qui ont mis fin à la Guerre de Cent Ans.
Tel.: 05 57 40 14 53

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Castillon la Bataille

ou mangerLa Fontaine de Manon

Un bon petit restaurant en centre ville, à l’accueil agréable. Le menu du jour se base sur des produits du jour choisis et cuisinés par Sébastien Fontaine dans la tradition.
4 rue Waldeck-Rousseau.
Tel.: 05 57 40 24 48

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne

Saint-Christophe des Bardes

ou dormir Maison d'hôtes Château Fombrauge

chambre Fombrauge suite Promesse
Deux suites, seules deux superbes suites sont mises à disposition pour ceux ou celles qui souhaitent vivre une expérience oenologique et artistique (le château accueille aussi des artistes en résidence). Et le choix reste difficile entre le lit boisé en baldaquin de la Suite Cadran et le velours grenat qui décore la suite Promesse. Elégance, raffinement et histoire caractèrisent les lieux.
Tarifs selon saison autour de 300€.
Tel.: 05 57 24 77 12
Lire-la-suite

Déposez vos fichiers pour les mettre en ligne


art-et-vin dames-du-vin vin-nouvelle-generation


WCT INSTAGRAM

Nos dernières photos