Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

De Villefranche-sur-Saône à Lyon

Gleizé

domainesLe Château de Vaurenard

L32La superbe propriété avec chapelle était à l’origine un pavillon de chasse des Sires de Beaujeu. Dans la famille de Longeviale depuis 1672, c’est au XVIII° siècle que le domaine entreprit d’exploiter les vignobles et la terre. Champs Clos, bois, vignes de plus de 100 ans d’âge… Le baron Ghislain de Longeviale se consacre aujourd’hui entièrement à la viticulture en agriculture raisonnée. Plusieurs cuvées avec des grappes entières pour mieux exprimer la typicité du vin, des vins de garde haut de gamme qui «pinotent». A noter, la cuvée Baron de Richemont et la Cuvée Quintessence élevée en fût de chêne et toutes deux médaillées. Visite sur RV.
Tel.: 04 74 68 21 86

Pommiers

domainesDomaine Albert

L33Chantal et Eric Bettant produisent des Beaujolais dans les trois couleurs ainsi que du crémant de Bourgogne. Des vins conviviaux, légers, à la robe brillante, pleins d’arômes floraux qui sont particulièrement agréables à boire en apéritif. Le Domaine, constitué de plusieurs bâtiments avec de belles caves voûtées et des gîtes, vient de se doter d’un nouveau chai vitré à l’architecture contemporaine.

Villefranche-sur-Saône

patrimoineLes Cours

On est presque aux portes de Lyon et, de traboules en bouchons. Il faut ouvrir les portes pour découvrir « les Cours », de belles demeures installées rue Nationale: la Maison des Bourbon, Maison Giliquin, les Fleurons…des maisons historiques, joyaux de l’architecture du Moyen-Age et de la Renaissance qu’il est conseillé de parcourir en visites guidées organisées par l’Office du Tourisme.
96 rue de la Sous-Préfecture.
Tel.: 04 74 07 27 40

patrimoineLa rue Nat

Comme la nomme les caladois, la rue Nationale est celle des conscrits qui, depuis 1850, paradent joyeusement dans la rue chaque dernier dimanche de janvier. Une bravade traditionnelle très endiablée et un spectacle haut en couleurs.

patrimoineMusée Paul-Dini

L34Dans l’ancienne halle aux grains et dans une usine de textile réhabilitée sont présentées des œuvres d’artistes du XIX° à nos jours ayant eu un lien de vie avec la région Rhône-Alpes. Deux expositions temporaires dans l’année.
2 place Faubert.

Saint Romain au Mont-d’Or

patrimoineMaison du Chaos

l35L’étrange et folle réalisation de son propriétaire Thierry Ehrmann. Dans un amoncellement d’objets hétéroclites, plus de 3000 œuvres sont exposées sur 9000 mètres carrés à ciel ouvert. Un monde sombre, onirique, dadaïste, des murs peints, tagués de portraits violents et… chaotiques. Elle est aussi le siège d’Artprice, leader mondial de l’information sur le marché de l’art. Ouvert au public.

Lyon

Entre Beaujolais et Côte du Rhône, la ville de Lyon est l’étape trait d’union entre les deux vignobles.
À la croisée du Rhône et de la Saône, carrefour des grandes voies de communication de l’Occident, cette ville est la voie royale pour les légions romaines. Au 1er siècle avant JC, le légat Miniatus Plancus choisit la «colline des Corbeaux», devenue Fourvière, pour établir la ville de Lugdunum, un lieu de villégiature pour les vétérans de l’armée de César.
Berceau du christianisme, capitale des 3 Gaulles, cité ecclésiastique, capitale de la gastronomie, de siècle en siècle, le parcours de la ville est prestigieux. C’est à Fourvière, dans la crypte de l’église Sainte- Irénée, que les premiers chrétiens trouvèrent refuge. Lyon garde le souvenir du martyr de Sainte-Blandine. Au Moyen-Age, dès le IX° siècle, Lyon devint le siège du Primat des Gaules. La cathédrale Saint-Jean de style gothique roman a accueilli le mariage d’Henri IV avec Marie de Médicis. Son apogée est atteint à la Renaissance. Ville de commerce, de foires, de la soie et de l’imprimerie, les riches maisons et hôtels de style Renaissance investissent le carré du vieux Lyon. Au XIX°, elle est la ville du cinématographe avec la découverte des frères Lumière. Aujourd’hui, inscrite au Patrimoine de l’Unesco, portée par la figure emblématique du chef Paul Bocuse, Lyon est consacrée capitale de la gastronomie.
Selon l’ouvrage de Jean Deniau, la vigne et le vin à Lyon au XV° siècle, les pentes de la Croix Rousse et de Fourvière étaient couvertes par les vignobles. Par la suite, les cèpes furent arrachés par les communautés religieuses pour construire des couvents.

patrimoineVestiges de Lugdunum

Sur la colline on les découvre grâce au Musée de la Civilisation gallo-romaine, le théâtre antique, les thermes romains et la crypte des premiers martyrs chrétiens de l’église Sainte-Irénée.

patrimoineAtelier Tissage Godart

Le dernier atelier de tissage de la Croix Rousse a été sauvegardé grâce à l’association Soierie Vivante.
Tel.: 04 78 27 17 13

patrimoineMusée des Tissus

Ce musée présente les collections de tissus anciens, tapis, mobilier, orfèvrerie contemporaine et objets décoratifs lyonnais.
34 rue de la Charité.
Tel.: 04 78 38 42 00

patrimoineQuartier du Vieux Lyon

L38Classé en 1999, le quartier du Vieux Lyon offre un parcours embelli de magnifiques demeures et hôtels Renaissances, la maison des Laurencin, Thomassin, Claude Debarg, Dugas, la Tour Rose…

patrimoineQuartier de La Croix Rousse

L39Bâti sur un tertre, ce quartier était le fief des métiers de la soie, des ateliers et le territoire des Canuts, les ouvriers du textile.

patrimoineLes Murs Peints

Un musée en plein air qui raconte l’histoire de la ville. Un parcours urbain et artistique d’une quinzaine d’étapes permettant d’admirer les murs peints. Des œuvres réalisées par les artistes de Cité Création.

patrimoineMusée D’Art Contemporain

Très contemporain, le musée consacré à des œuvres d’avant-garde a été réalisé par l’architecte Renzo Piano.
81 quai Charles de Gaulle.
Tel.: 04 72 69 17 18

patrimoineHalle Tony Garnier

L37L’architecte Tony Garnier a créé de nombreux sites emblématiques renouvelant le paysage urbain de la ville. La Cité des Etats-Unis, le stade Gerland et la Halle, salle de spectacles et d’expositions.
4 rue des Serpollières.

patrimoineL’Institut Lumière

L36La sortie du film l'Usines Lumière, projeté en 1895, a fait le tour du monde. Auguste et Louis Lumière viennent d’inventer le cinématographe. Le hangar des Usines a été rénové en salle de cinéma pour projeter des raretés. Pour le plus grand bonheur des cinéphiles.
24 rue du Premier Film.
Tel.: 04 78 78 18 95

patrimoineLe Musée Gadagne

Dans le Vieux Lyon, un magnifique édifice de la Renaissance abrite le musée de l’Histoire de Lyon et celui des Marionnettes, une autre spécificité lyonnaise.
14 rue Gadagne.
Tel.: 04 78 42 03 61

Arrondissements et crus du Beaujolais

En 2010, la ville de Lyon et Inter Beaujolais avaient marié chaque cru du Beaujolais à un arrondissement de Lyon. Ainsi le 1er représente le Chènas, le 6° le Morgon, le Saint-Amour le 9°… Une belle occasion pour les neuf arrondissements lyonnais de célébrer chaque année leurs crus du Beaujolais...

patrimoineLes Traboules

Qui signifie, «Passer à travers», une particularité de la ville de Lyon. Ses innombrables ruelles piétonnes permettent d’aller d’une rue à l’autre rapidement et discrètement. La plus longue commence au 54 rue Saint-Jean et se termine au 27 rue du Bœuf.

patrimoineLa Fête des Lumières

A partir du 8 décembre, pendant 4 jours, monuments, fleuves et collines de Lyon revêtent l’habit de lumière, une tradition qui existe depuis le 8 décembre 1852. Ce soir-là, les lyonnais mirent des bougies à leurs fenêtres pour célébrer l’installation de la statue de la Vierge Marie sur la colline de Fourvière. Depuis, tous les ans, la ville rivalise d’audace et de créativité pour que Lyon devienne la plus belle ville du Monde.

 

Villefranche-sur-Saône

shoppingLe marché couvert

Fromage de chèvres, volailles de Bresse, miel et quelques must des petits producteurs régionaux comme ceux des Etablissements Vauraz Volailler depuis 1820 et de la Fromagerie Blanc.

ou mangerLa Brasserie du Théâtre

Sur la place des arts, c’est l’endroit où tout le monde se retrouve pour déjeuner d’un bon petit plat.
Tel.: 04 74 60 43 06

ou mangerLe Petit-Bourg

Un bistrot du Beaujolais, un petit restaurant comme on aime, avec une terrasse pour s’offrir une pause gourmande au cœur du village.
2 chemin de Neyra.
Tel.: 04 74 68 56 70

Lyon


Avec pour figure emblématique, Paul Bocuse, Lyon est considérée capitale mondiale de la gastronomie. Les tables des chefs étoilés côtoient la cuisine des «Mères lyonnaise» et celle des Bouchons. On a le choix!

shoppingLes Halles Paul Bocuse

L40Depuis 1971, les vastes halles sont le lieu de rendez-vous des lyonnais. À Lyon, tout est bon mais ici c’est LE temple des meilleurs produits: les fromages de la Mère Richard, la charcuterie de Gast, poissons de Rousseau, viande de chez Maurice Trolliet… On dévore des yeux, goûte et achète et puis déjeune sous la halle chez Léon, Aux Garçons Bouchers ou chez l’écailler Georges Célerier.
102 Cours Lafayette.

ou mangerLes Toqués des Halles

Le chef étoilé Philippe Lechat propose tous les jours sur RV des cours de cuisine in situ.
102 Cours Lafayette.
Tel.:04 78 89 24 07

ou mangerM Restaurant

Le restaurant est signé Mathieu Viannay, une étoile au Michelin. Partant d’une solide base classique, sa cuisine s’oriente vers de belles interprétations. Que se soit la fricassée d’ormeaux aux pignons de pin ou le fond d’artichaut au foie gras, l’association des goûts et la cuisson sont parfaitement réussies.
47 avenue Foch.
Tel.:04 78 89 55 19

ou mangerNicolas Le Bec

Un chef 2 étoiles qui ne joue pas les stars. Après s’être confronté et initié à d’autres cultures culinaires, Nicolas signe une cuisine sans frontière. Le mariage du gingembre, coriandre et autres épices douces avec les produits lyonnais est aussi surprenant que séduisant. Les papilles sont à la fête.
14 rue Grolée.
Tel.: 04 78 42 15 00

patrimoineBouchons

Au XIX° siècle, des cuisinières de maisons bourgeoises se mettent à leur compte et ouvrent leur cantine, que du simple et du bon et pas cher! Une «Cuisine de Mère» mise à l’honneur par la Mère Brazier. On donne à ce commerce de bouche le nom de «Bouchon». Qui dit Bouchon dit Mâchon. Le solide casse-croûte des canuts servi le matin est mis à l’ardoise midi et soir. Cervelle de canut, cardon à la moelle, tablier de sapeur, quenelles, tripes, salade et saucisson de Lyon, des plats roboratifs qui sont réalisés avec des produits du terroir accompagnés de vins du cru. D’où le succès!

ou mangerLa Mère Brazier

La célèbre Mère Brazier n’est plus. 3 étoiles au Michelin, c’est elle qui avait initié Paul Bocuse en cuisine. Racheté en 2008, le chef a conservé l’âme du lieu et les plats Bouchons.
12 rue Royale.
Tel.: 04 78 23 17 20

ou mangerLe Café des Fédérations

L50Ambiance rétro, nappes à carreaux, saucissons au-dessus du comptoir… Le tablier de sapeur, la tête de veau ou le gras-double arrivent fumants dans l’assiette. On se régale. Bertrand Tavernier y a tourné quelques scènes cultes de son film l’Horloger de Saint-Paul.
10 rue Major Martin.
Tel.: 04 78 28 26 00

ou mangerAu Petit Bouchon

Chez Georges, tout est bon. Petite salle et bel accueil, il réunit tous les critères du vrai Bouchon: convivialité authenticité et simplicité.
6 rue du Garet.
Tel.: 04 78 28 30 46

ou mangerA Ma Vigne

Depuis 1960, la patronne mène tambour battant son petit établissement. Pour une envie d’un bon verre de beaujolais accompagné du steack-frites, notre plat national, c’est LA bonne adresse.
23 rue Jean Larrive.
Tel.: 04 78 60 46 31

ou dormirChâteau de Bagnols

l51Comme le bon vin, le château de Bagnols a su s’épanouir à travers les âges. Classé monument historique, c’est un lieu incontournable et un symbole du pays des Pierres Dorées. En 1992, Lord et Lady Hamlyn, ses ultimes propriétaires, ont transformé le lieu en un élégant hôtel-restaurant 5* luxe séduisant les plus grands. Elu parmi « les 101 plus beaux hôtels du monde » par le magazine Tatler, le Château de Bagnols est un havre de paix aux murs chargés d’Histoire.
Lire-la-suite

 


art-et-vin dames-du-vin vin-nouvelle-generation


WCT INSTAGRAM

Nos dernières photos