Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

Bourgogne, du petit césar au grand chardonnay

Bourgogne, du petit césar au grand chardonnay

Des vins historiques

Dès le Moyen Age, on exportait le vin de Chablis vers l’Angleterre et les Flandres. Les vins étaient renommés pour leur fraîcheur.

L’appellation Chablis est délimitée par les aires à flanc de coteaux qui longent le Serein sur 20 km de large et 15 de long. Elle concerne 19 communes du chablisien. C’est le plus grand vignoble «blanc» de Bourgogne qui frôle les 5000 hectares. On y trouve du cépage Chardonnay exclusivement et 4 niveaux d’appellations déterminés par les sols et l’exposition: le Petit Chablis qui pousse sur les hauteurs, un vin frais friand à boire jeune; le Chablis 1er Cru dont les plus connus sont Mont de milieu, Montée de Tonnerre, Fourchaume et Montmains; le Chablis Grand Cru come le Blanchot, Les Clos, Valmur, Grenouilles, Vaudésir, Prieuses et Bougros. De grands vins à la robe d’or vert, au bouquet minéral et raffiné qui demandent à être gardés quelques années. Dans les cépages de L’Yonne, on retrouve aussi des cépages endémiques comme le César à Irancy, le Melon de Bourgogne et l’Auxerrois à Vézelay. À Saint-Bris le Vineux, le Sauvignon produit une excellente appellation le Saint-Bris.

Les vins «d’Aucerre», célébrés au Moyen Age, couvrent environ 1500 hectares de vignes sur les coteaux au sud d’Auxerre. Ils produisent un large éventail d’appellations dont le Saint-Bris est la plus récent. L’Irancy est un vin rouge en pinot noir auquel on peut ajouter du césar, un cépage introduit par les Romains qui serait à l’origine des vins de l’auxerrois.

Le Bourgogne Côtes-d’Auxerre qui se décline en rouge, rosé et blanc est issu de pinot noir et de chardonnay. Le Bourgogne-Chitry rouge et blanc est produit sur sa commune d’appellation. Le Bourgogne-Coulanges est constitué en majorité de vin rouge. Enfin viennent les Bourgogne: Bourgogne aligoté et passetoutgrain et Bourgogne-grand ordinaire, sans oublier le crément de Bourgogne.

La présence de la vigne à Vézelay remonte à l’époque gallo-romaine, mais il faut attendre 1996 pour que l’appellation AOC Bourgogne Vézelay soit confirmée. Il couvre une soixantaine d’hectares avec le chardonnay en majesté dont les 4 communes de production sont Asquins, Saint-Père, Tharoiseau et Vézelay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>