Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

1976: Le Jugement de Paris

1976: Le Jugement de Paris

La reconnaissance des vins californiens

Ce fût lors du fameux “Jugement de Paris” que les vins californiens surpassèrent pour la première fois “officiellement” les vins du Vieux Continent.

En 1976, des experts du vin se réunissent à Paris, à l’Hôtel Intercontinental plus exactement, pour une dégustation à l’aveugle. Parmi les fins connaisseurs  présents lors de cet exercice, on retrouve Odette Kahn, rédactrice en chef de la Revue du vin de France, Jean-Claude Vrinat directeur du restaurant Taillevent, Raymond Olivier propriétaire du restaurant Le Grand Véfour, Christian Vanneque, sommelier à La Tour d’Argent, Aubert de Villaine du domaine de la Romanée-Conti, Pierre Tari de Château Giscours, Pierre Bréjoux de l’Institut national des Appellations d’origine, Michel Dovaz de l’Institut du vin, Claude Dubois-Millot des guides Gault-Millau, et enfin les organisateurs de l’événement, Steven Spurrier et Patricia Gallagher de l’Académie du Vin.

Les participants doivent noter sur 20 les vins américians et français qui leur sont présentés dans des bouteilles neutres afin de ne pas être influencés par l’étiquette. Après un verre de chablis 1974 en guise de mise en bouche, la dégustation démarre et les experts commencent à distribuer leurs notes en fonction de la couleur et clarté, le nez, la bouche et harmonie de chaque millésime.

Et là, à la surprise générale, à la fin de la dégustation, les vins californiens arrivent devant ceux de l’Hexagone….

Imaginez le scandale et la polémique car, jusqu’à cette dégustation, les vins du nouveau monde étaient considérés comme de moindre qualité par rapport à leurs aînés. Côté rouge, c’est le Stag’s Leap Wine Cellars 1973 qui reçoit la meilleur note de 14,14 et pour le blanc, le Château Montelena, 1973 en sort vainqueur avec 14,4/20.

Bien sûr les détracteurs crièrent au  coup monté et à la manipulation statistique, pourtant le résultat était bien  là : pour la première fois dans l’histoire œnologique, des professionnels ont jugé les vins californiens comme surpassant les vins français. Et ce ne fut pas la dernière fois …

Napa Valley vineyard in California at sunset

Les cinq premiers du classement furent donc, par catégorie:

Vins Blancs (Chardonnay) :

  1.  États-Unis – Chateau Montelena  1973
  2.  France – Roulot (Meursault Charmes) 1973
  3.  États-Unis – Chalone Vineyard  1974
  4.  États-Unis – Spring Mountain Vineyards 1973
  5.  France – Joseph Drouhin Le Clos des Mouches (Beaune) 1973

Vins Rouges :

  1.  États-Unis – Stag’s Leap Wine Cellars 1973
  2.  France – Château Mouton-Rothschild (Pauillac) 1970
  3.  France – Château Montrose (Saint-Estèphe) 1970
  4.  France – Château Haut-Brion (Pessac-Léognan) 1970
  5.  États-Unis – Ridge Vineyards Monte Bello 1971
Nous vous parlions la semaine dernière des films autour du vin, un long métrage américain intitulé Bottle Shock a ainsi été réalisé en se basant sur l’histoire du Jugement de Paris.

Pas de commentaire

Trackbacks/Pingbacks

  1. Voyager chic et vin.
 | My Bettane+Desseauve - [...] de surfer du côté de la Californie. Le site y propose quatre itinéraires différents, raconte de ces histoires qu’il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>