Guide des voyages chic et culturels dans les vignes

Champagne Mercier – Journées Particulières LVMH

Champagne Mercier – Journées Particulières LVMH

Une journée en Champagne avec Eugène

Vendredi 16 juin, rendez-vous Avenue de la Grande Armée, Paris 16ème, devant les bureaux parisiens LVMH, pour découvrir en avant-première l’exposition « Eugène Mercier, un génie de la Publicité » dans les Caves Mercier à Epernay.

La route est belle en cette saison, les vignes sont en fleurs et les champs encore bien verts. En un peu moins de deux heures, nous arrivons à destination.

Dès l’entrée de la Maison Mercier, l’ingéniosité du fondateur Eugène, âgé d’à peine 20 ans lorsqu’il créa les Champagne Mercier, est mise en exergue. Vous y accueille une superbe voiture, aux couleurs de la Maison, surplombée de la fameuse bouteille couchée utilisée pour la 1ère fois pour accompagner la caravane du Tour de France cycliste. Déjà une idée avant-garde !

L’exposition se mérite ! Il faut d’abord tenter de comprendre comment 30 bœufs ont pu tirer d’Epernay à Paris un tonneau d’une contenance de 200 000 bouteilles. Cet objet en bois sculpté, digne du livre Guinness des records, rivalisa  aux côté de la Dame de Fer lors de l’exposition universelle de 1889 à Paris. Il trône depuis dans la salle d’accueil de la maison !

Puis nous entamons la descente en ascenseur panoramique dans les fameuses caves Mercier. On a l’impression de survoler Paris en montgolfière comme le proposait Eugène, en 1900, à ses hôtes dans un ballon signé Mercier. Eugène ne fait donc pas les choses à moitié.

A l’époque, Eugène avait creusé ces caves sur 18 kms, pendant 6 ans, reliant directement la Maison Mercier à la gare d’Epernay. Ainsi, les Champagne Mercier devenaient un passage incontournable sur la toute nouvelle ligne de chemin de fer Paris-Strasbourg. Belle intuition pour créer le buzz, comme l’on dirait aujourd’hui, et faire connaître la marque. Un Steve Jobs avant l’heure !

L’historien de la maison nous emmène enfin aux abords de la galerie, tout juste inaugurée par Emmanuel Mercier, ambassadeur de la marque et arrière-petit-fils du fondateur. Y sont dévoilés plus d’une centaine d’objets publicitaires, symboles de courants artistiques du siècle dernier. Les femmes, appelées « Dames Mercier », sont à l’honneur. On les trouve, presque libertines, sur des cartes postales. Les accessoires personnalisés Mercier sont souvent de mode féminine comme les foulards ou les éventails. Il est vrai que le champagne a toujours été apprécié par les femmes. Madame de Pompadour ne disait-elle pas « qu’il était le seul vin qui laisse la femme belle après boire » !

Certes, Eugène a voulu rendre son champagne universel, moderne et agréable à tout moment  mais son génie pour la communication et plus particulièrement pour la publicité n’est, lui, pas accessible à tous !

L’exposition a ouvert pour les Journées Particulières LVMH et se poursuivra jusqu’au 17 septembre 2014.

Plus de renseignement sur www.champagnemercier.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>